Activités de recherche

Récupération d'energie

en cours de construction

Le laboratoire est reconnu dans le domaine de la récupération d'energie et des systèmes sans fils, autonomes et auto-alimentés. Cette activité correspond à une forte demande de la part du secteur industriel en termes de réseaux de capteurs et s'inscrit également dans le cadre d'une utilisation rationnelle de l'énergie en exploitant des gisements thermiques et vibratoires "perdus".  Les axes suivants sont particulièrement étudiés:

- autoalimentation de capteurs

- nouvelles sources et effet de conversion

- interface électrique non linéaire d'optimisation de l'extraction / récupération d'énergie

Extraire de l'environnement ambiant la part d'énergie nécessaire pour assurer le fonctionnement d'un micro-dispositif électronique reste un formidable challenge, dans la mesure où il bannit l'utilisation de batteries et résout de ce fait les problèmes liés à l'autonomie, à la durée de vie, à la maintenance et au recyclage. Une forte demande de ce type de systèmes surgit actuellement de nombreux secteurs (domotique, transport, médical, militaire, industriel...). Les travaux se focalisent plus particulièrement sur les sources mécaniques et thermique.

Concernant l'aspect vibratoire, les travaux portent sur l'utilisation de matériaux piézoélectriques et des techniques non linéaires d'extraction de l'énergie. L'utilisation de systèmes électrostaiques et des polymères électrostricitfs est aussi étudiée. En parallèle du développement de micro-générateur mécanique, les recherches se focalisent sur l'utilisation de l'énergie thermique en proposant différentes méthodes de conversion de l'énergie.

Récupération d'énergie: conversion, extraction, stockage.

Récupération d'énergie sur des ailes d'avion

 

Amélioration de l'énergie récupérée par les techniques SSHI (Synchronized Switch Harvesting on Inductor)